Le Conseil d’Administration a pris des positions par rapport aux groupes du travail au droit à l’alimentation, à la participation des gens en situation de pauvreté, du projet EMIN et des enjeux européennes.